Blog Riffa

CPSE 2017

CPSE (China Publique Security Expo) est la plus grande et la plus fameuse des expositions internationales e sécurité publique. Plus de 1500 exposants en provenance de plus de vingt pays, sur une surface d’exposition de 110.000 m², les plus grands fabricants chinois y côtoient les plus grandes marques internationales de sécurité. La 26ème édition s’est...

Séminaire sur le système national de vidéosurveillance à Oran Algérie


Vidéosurveillance à Oran Algérie

ORAN – L’état de mise en œuvre du projet du système national de protection par caméras, initié par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), est « appréciable », a affirmé mercredi à Oran le directeur des moyens techniques de cette instance sécuritaire. Le contrôleur de police Zineddine Maakouf a déclaré à la presse, en marge de l’ouverture d’une rencontre régionale sur le système national de protection par vidéosurveillance à Oran Algérie, que l’état de concrétisation de ce projet est « appréciable ». Dans ce cadre, le même responsable a souligné que sept wilayas pilotes retenues pour cette opération, à l’instar d’Alger, Oran, Constantine, Annaba, Blida et Ghardaïa, ont achevé les études nécessaires et entamé la pose des équipements nécessaires.

La wilaya d’Alger ayant déjà commencé à exploiter ce système de surveillance, a-t-il relevé. Cette rencontre régionale a constitué une occasion pour présenter des exemples d’opérations dans le domaine de lutte contre la criminalité, la préservation de l’ordre public, de la sécurité routière, gérées à Alger grâce à la télésurveillance.

Pour le reste des wilayas du pays, des études sont en cours pour la faisabilité et la mise en œuvre de ce projet national ayant fait l’objet d’un Décret présidentiel promulgué en août 2015, a précisé le même responsable. Le contrôleur de police Zineddine Maakouf a souligné que ces études prennent en considération les spécificités du terrain, notamment pour ce qui est de la sécurité et de la protection des personnes et des biens, ainsi que les spécificités de chaque région et des zones sensibles.

« Ce système, basé sur des technologies numériques de nouvelle génération, sera d’un grand apport dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la criminalité et renforcera la couverture sécuritaire », a souligné le même responsable, saluant l’importance des moyens et matériels mis en place par la DGSN pour la réussite de cette opération et la formation de qualité dont ont bénéficié les officiers et agents chargés de la direction de ce système. Par ailleurs, le même officier a mis en exergue l’importance de la coopération et la coordination entre services de la sûreté nationale et les autres partenaires, notamment Algérie Télécoms et Sonelgaz. Il a également assuré que la DGSN veille, à travers la concrétisation de ce projet national, au respect des droits de l’homme et de la vie privée des citoyens.

Cette rencontre régionale a vu la participation des services techniques de police de la région Ouest du pays, des cadres de services et des directions publiques. Elle a constitué une occasion pour s’enquérir du taux de concrétisation de ce système et évaluer les travaux mis en œuvre dans ce cadre.